Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FN TOULON

  • Le débat sur le prix de l'eau à #Toulon : vérités et chiffres contre déni !

    Imprimer

    IMG_0577.PNG

    Conseil Municipal du Jeudi 22 Septembre 2016

    Intervention de Jean-Yves Waquet sur la délibération 03.4.01 concernant  le service public d’eau potable

    Monsieur Le Maire, mes chers collègues

    Nous avons étudié bien sûr avec attention ce rapport annuel sur le prix et la qualité de l’eau à Toulon.

    Nous avons noté en particulier la poursuite de  l’amélioration concernant la distribution et notamment le  rendement qui est en hausse depuis quelques années et c’est une bonne chose. Même remarque pour la qualité et c’est tant mieux.

    Cependant, comme nous l’avions déjà noté l’année dernière,   nous observons que le prix à payer finalement par les abonnés, reste en moyenne nettement supérieur à la moyenne nationale, pour les villes d’importance comparable.

    En effet lorsque l’on parle de la facture type de 120 m3 citée dans votre rapport, il s’agit bien de la facture globale à payer par l’utilisateur y compris l’assainissement  Alors, vous allez me dire l’assainissement ce n’est pas nous, c’est TPM..  sauf que TPM c’est aussi nous en partie, et vous-mêmes comme Président…

    Or il existe de nombreuses études sur le prix global de l’eau dans les différentes villes, études impartiales d’associations de consommateurs

    Selon la revue « 60 millions de consommateurs »  de Mars 2015 sur le prix de l’eau dans les 130 plus grandes villes de France, à données comparables, Toulon se distingue par un prix global (sur la facture type de 120 m3)  de plus de 4,3 euros/m3, supérieur à celui de toutes les villes de la région (Aix 2,79, Avignon 2,72, Marseille 3,33, Nice 3,75, La Seyne 3,8, Hyères 3,23, Fréjus 3,16).

    Ces indications sont parfaitement en accord avec l’étude de « Que Choisir » de Novembre 2013 qui classait déjà Toulon parmi les villes « aux prix très élevés ». C’est un constat objectif. Et si l’on étudie plus en détail les composantes de la facture, on constate que la seule part «production/ distribution » y a un prix également nettement supérieur à la moyenne des grandes villes.

    C’est pourquoi, le groupe Front national, même s’il a noté lors de la délibération 02.1.01 de ce jour une mesure va dans le bon sens avec le gel de la clause de révision contractuelle du délégataire,  votera à nouveau contre cette délibération.

  • Terrible agression de Toulon : Cécile Muschotti (PS) accuse outrageusement le Front National !

    Imprimer

    visu.muschotti.png

    Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    L’agression barbare dimanche dernier de deux couples et de leurs trois enfants sur une piste cyclable de Toulon par une dizaine de racailles a provoqué un légitime émoi. Deux des délinquants ont été placés en détention, les autres courent toujours.

    Les réactions se multiplient. Dans le quotidien Var Matin de ce vendredi 9 septembre 2016, la responsable socialiste varoise dépourvue de mandat, Cécile Muschotti, a droit à un espace sur cette affaire, où l’on peut lire : Sans chercher à dédouaner les auteurs des coups portés gratuitement aux victimes, Cécile Muschotti déclare « en vouloir à l’ensemble des responsables politiques, et plus particulièrement à ceux du FN, qui, par leurs positionnements, ont répandu un climat d’agressivité et d’intolérance, exposant les femmes en première ligne ». (sic !)

    Cette honteuse déclaration est inacceptable. Membre du parti qui gouverne aujourd’hui notre pays, Cécile Muschotti cache les responsabilités des siens pour tenter de salir le seul mouvement qui n’a jamais cessé de prévenir des conflits que la politique massive d’immigration incontrôlée allait provoquer dans notre pays. Leur société multiculturelle ne pouvait être que multiconflictuelle. Nous nous réservons le droit de demander réparation pour cet outrage. Mais nous ne doutons pas surtout que les électeurs sauront sanctionner très prochainement les outrages cette caste de petits marchants !

  • Toulon, rues barbares : aux Œillets, des coups pour tuer !

    Imprimer

    amaury.navarranne.2015.jpgCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du FN

    Ce dimanche 4 septembre 2016 à Toulon, une dizaine de racailles (de  type « nord-africains ») a agressé avec une violence inouïe trois hommes et deux épouses devant leurs enfants sur une piste cyclable près de la cité des Œillets. Les coups ont souvent été donnés pour tuer. Ceux dans la tête, victimes au sol, démontrent la barbarie de ces sauvages.

    L’efficacité des forces de l’ordre a déjà permis l’interpellation de deux des agresseurs. La vidéo-surveillance aidera, nous l’espérons, à mettre hors d’état de nuire les autres. Ce sera ensuite à la justice de se montrer impitoyable envers ces délinquants déjà connus pour certains des services de police mais qui bénéficient trop souvent du laxisme d’Etat.

    Les sociétés multiculturelles n’accouchent que de sociétés multiconflictuelles. Le Front National rappelle qu’il avait prévenu des conséquences, hélas prévisibles de choix politiques en matière d’immigration. Refuser de le voir c’était se montrer autiste. Continuer à forcer ce choc des civilisations, c’est se faire coupable ou complice. Stop, avant qu’il ne soit trop tard !

    926432969.jpg

  • Déplacement urbain de TPM, les arguments du Front National portent.

    Imprimer

    12194766_762943327145446_2040348942454264335_o.jpgCommuniqué de presse de Rachel Roussel, responsable adjointe de la IIème circonscription du Var

    Dans un tract du 11 mai 2016, le Front National du Var pointait du doigt l'absence de discernement et l'irresponsabilité des pouvoirs publics locaux vis-à-vis du manque de transports en commun en milieu de journée sur le site du Technopole de la Mer à Ollioules, obligeant ainsi ses employés à utiliser leurs véhicules personnels. Le Réseau Mistral, en décidant à compter de la présente rentrée d'augmenter les rotations sur ce secteur sur toute la journée, prend enfin en considération l'une des revendications du Front National sur le plan de déplacement urbain (PDU) de TPM.

    Les nouveaux horaires de la ligne « U » desservant le Technopole de la Mer permettront ainsi de participer au désengorgement du secteur Ouest de TPM … pour peu que les personnels de ce site jouent le jeu en changeant leurs habitudes de circulation prises depuis le début de l'année, suite au manque d'anticipation des décideurs locaux. N'oublions pas en effet que Toulon est l'une des 3 villes les plus embouteillées de France et que, malheureusement, cela empire tous les jours !

    Même si ce n'est qu'un petit pas de fait, le FN Var, qui prône une politique du bon sens, se réjouit d'avoir enfin été entendu, bien qu'un peu tard, par le Réseau Mistral. Car comme le dit Charles Dubois : « La persévérance fait surmonter bien des obstacles. »

  • Les clandestins sèment la terreur dans le train : fin de course (provisoire ?) à Toulon

    Imprimer
     

    14202518_1755679834721135_2634021472809965221_n.jpg

    Communiqué de presse d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, conseiller municipal de Toulon
     
    Une vingtaine de clandestins probablement passés par Vintimille ont semé la terreur dans un train entre Nice et Marseille aujourd'hui, vendredi 2 septembre 2016. Ils viennent d'être interpellés par la police en gare de Toulon. 
     
    Confrontés à un afflux migratoire sans précédent, rien n’est fait pour endiguer cette situation dramatique. Frontières passoires, abandon de l’Etat, nombre d’expulsions en baisse,… : le travail des forces de l’ordre est de plus en plus impossible et les conséquences pour les Français sont inacceptables. Les passeurs et les mafias qui acheminent les migrants vers la France profitent de ce cadre. Le terrible signal de laxisme est un appel criminel à venir en France, aux conséquences quasi incalculables.
     
    Le Front National de Toulon déplore l’inertie des pouvoirs publics coupables de la politique menée, à commencer sous Nicolas Sarkozy, dont Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon, fut un docile ministre. Nous demandons l'expulsion des clandestins-délinquants interpellés ce jour et l'arrêt de cette folle politique poursuivie depuis des années par la fausse droite et la vraie gauche. Il est plus que temps !
  • Embouteillages : Toulon pousse le bouchon trop loin

    Imprimer

    COIhFkuC.jpgCommuniqué de presse d'Aline Bertrand, Conseillère municipale de Toulon et régionale PACA, groupe Front National
    Dans la presse locale du jour est relatée une étude plaçant Toulon en 3e position des villes les plus embouteillées de France après Paris et Lyon. En effet, nous perdons l'équivalent d'une semaine de travail par an dans les bouchons de Toulon.
     
    Ce n'est pas une nouveauté et cette étude du célèbre magazine Turbo date de mars 2016. Date à laquelle le Front National de Toulon s'était déjà exprimé par la voix d'Amaury Navarranne, Conseiller municipal et régional du FN.
     
    Lors de la campagne municipale en mars 2014, le Front National de Toulon dénonçait déjà ces problèmes de circulation, et la nécessité de faire une troisième voie jusqu'à la sortie de Hyères AVANT l'ouverture du second tube du tunnel. Simple bon sens.
     
    Mais rassurons-nous, le Sénateur-maire de Toulon, Hubert Falco, promet que la troisième voie sera faite et finalisée au plus tard et par un heureux hasard en mars 2020, date des prochaines élections municipales...
  • Burkini : lettre ouverte à Hubert Falco

    Imprimer

    Toulon, le 23 août 2016

    Monsieur le sénateur-maire,

    Plusieurs communes importantes de la côte prennent en ce moment des arrêtés contre un vêtement religieux islamique, le burkini. Il est possible aux femmes musulmanes d'aller se baigner comme le faisaient nos anciens dans des tenues plus "couvertes" que le bikini. Mais le concept radical et communautariste du burkini devient un risque de trouble à l'ordre public ainsi qu'une revendication malsaine.

    Afin d'éviter toute réaction et conflit sur nos plages, pour que la saison estivale se termine avec quiétude et que le respect de chacun soit réaffirmé, nous vous demandons de prendre un arrêté contre ce vêtement spécifique en rappelant que la liberté des uns ne peut se faire au prix de provocations ou exigences.

    Recevez, Monsieur le sénateur-maire, mes salutations respectueuses.

    Amaury NAVARRANNE
    Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur
    Conseiller municipal et responsable Front National de Toulon

    14089294_1751042695184849_3952019953054110517_n.jpg

  • Attentat de Nice : notre réaction

    Imprimer


    Amaury Navarranne, attentat de Nice, Front National, Toulon, Communiqué de presse d'Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National. 
     
    Le Front National de Toulon adresse ses pensées et ses prières aux victimes de l’atroce attaque terroriste de Nice, à leurs familles et à leurs proches. Notre soutien va aussi à toutes celles et ceux, notamment aux enfants, qui, blessés ou épargnés, ont vécu l’horreur et seront durablement marqués.
     
    Le 14 juillet, jour de la fête nationale, s’est transformé hier en un jour d’épouvante, d’immense affliction. Mais il est aussi devenu le symbole que la guerre contre le fléau de l'islamisme radical et toutes ses variantes criminelles n’a pas commencé, et qu'il est urgent maintenant de la déclarer. 
     
    Comme le déclarait Marine Le Pen ce matin, "à la sidération et la compassion doivent désormais s’ajouter l’action, les nécessaires mesures de prévention et de répression, et la détermination la plus totale à éradiquer le fléau du fondamentalisme islamiste". Pour que les combats soient enfin menés...

  • Le soutien à la liberté d’enseignement censuré par Christian Estrosi

    Imprimer

    168173152.jpgCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, membre du comité central du Front National
     
    Hier au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Christian Estrosi a purement et simplement refusé d’étudier les motions et vœux présentés par le groupe Front National dont celui que je portais sur la liberté d’enseignement. La liberticide réforme envisagée par le gouvernement sur l’école hors-contrat inquiète à juste titre.
     
    Cette attitude est une véritable dérobade du président « Les Républicains » de la région, prétextant de prétendus arguments réglementaires pour éviter d’avoir à se positionner sur le plan politique quant à cette question d’intérêt régional touchant familles, associations et porteurs de projets.
      
    La dérive sectaire de Christian Estrosi et son absence de courage politique n’est pas une découverte pour le Front National. Notre travail constructif pour la défense des hommes et femmes de bonne volonté et pour les libertés n’en sort que plus renforcé.

  • Planning familial varois : une absence non remarquée !

    Imprimer

    2813165729.jpgCommuniqué de presse d'Aline Bertrand
    Secrétaire départementale du Front National de la Jeunesse du Var
    Conseillère régionale PACA et municipale de Toulon du Front National
     
    Nous apprenons aujourd’hui dans la presse locale que le planning familial varois ré-ouvre ses portes. Ah bon, il avait fermé ?!
     
    Se pavant des valeurs, je cite : « Liberté, Egalité, Sexualité » le planning familial de nos jours est largement dépassé. Merci Internet, merci les amis, merci les parents. Pour preuve, l’on entend souvent : « j’ai fait un test à l’hôpital », « la pharmacienne m’a conseillé ce test de grossesse », « il y a une nouvelle marque de préservatifs au supermarché »… Définitivement rien sur le planning familial. Alors certains vous diront que c’est vital, d’autres que c’est une usine à avortements.
     
    Mais ce n’est pas parce qu’on est jeune, que l’on est forcément endormi sur sa sexualité. La décadence sociétale que l’on observe a un effet miroir sur la jeunesse qui devient de plus en plus autonome, se responsabilise et devient mature. L’acte sexuel a ses conséquences : une grossesse, une MST/IST, et/ou souvent une gueule de bois.
     
    Et bien soit ! Il faut assumer ses actes, il faut « gérer », et si erreur il y a eu, apprendre et ne plus recommencer.

  • Compte administratif 2015 de la ville : pour le Front, c'est non !

    Imprimer

    Intervention d'Amaury Navarranne ce matin en conseil municipal sur l'adoption du compte administratif 2015 de la ville de Toulon.

    2385254600.jpg

    Monsieur le Maire, mes chers collègues,

    En décembre 2014, lors de l’adoption du budget primitif dont vous nous présentez aujourd’hui le compte administratif, Jean-Yves Waquet au nom du groupe Front National avait fait part de remarques :

    • Nous demandions d’accroître l’effort de réduction des dépenses de fonctionnement pour maintenir une marge correcte dans les dépenses d’équipement
    • La stabilisation ou même la baisse possible et logique de la charge de personnel devait être plus sensible

    La réalisation de ce budget primitif est passée, et les chiffres du compte administratif permettent aujourd’hui de juger : à nouveau des charges de personnel en augmentation, tout en notant une légère baisse des autres charges à caractère général : gestion courante, subventions aux associations. Ce dernier point va dans le bon sens, et c’est à souligner. On notera dans les grand équilibres des subventions aux associations qu’elles représentent une part toujours plus importante pour le social (plus de 60% pour notamment votre symbolique politique de la ville) quand la solidarité (santé, condition animale,…) pèsent moins de 5%...

    Mais revenons aux charges de personnel et aux charges à caractère général : leurs deux courbes inversées s’illustrent d’ailleurs dans le ratio dépenses de personnel sur dépenses réelles de fonctionnement, augmentant de plus de deux points depuis 2013 pour en arriver à un record avec 66,55% cette année, 11 points au-dessus de la moyenne de la strate à 55,2%. Et l’argument de l’augmentation catégorielle ou du GVT (glissement vieillesse technicité) ne tient pas pour justifier cette augmentation à Toulon puisque ce ratio de la strate a pour sa part baissé sur la même période (passant de 55,9 à 55,2). La légère baisse des dépenses réelles de fonctionnement ne peut aussi raisonnablement expliquer les plus de 11 points au-dessus de la strate !

    Les dépenses de personnel, en reprenant également les ratios de la strate, sont à 790€ par habitants à Toulon contre 680€ pour la moyenne des villes de même ordre. Car oui, c’est peut-être de bonne guerre, mais souffrez lorsque vous n’utilisez que les ratios qui sont bons pour vous que nous mettions le doigt en ce qui nous concerne sur ceux qui apportent l’eau au moulin de nos analyses depuis le début de cette nouvelle mandature.

    Cette analyse des charges étant faite, nous nous associons à la satisfaction déjà exprimée de voir une gestion de la dette performante. Cette dette exponentielle record que la ville avait connu au tout début des années 90 a été le cheval de bataille des différentes majorités depuis 1995. De 1995 à 2001, -30% de dette. Et vous avez Monsieur le maire continué à votre arrivée ce travail. En moyenne, et donc en 20 ans, -5 points de dette par an. 290 millions en 1995, 214 millions en 2001, 61 millions aujourd’hui. Une dette de 365€ par habitant, 3 fois inférieur à la moyenne de la strate. Un ratio à votre avantage.

    Mais cette gestion de la dette s’accompagne hélas d’une baisse à nos yeux bien trop forte des investissements dans la seule section qui importe aux toulonnais : le total des dépenses d’équipement. 48 millions pour l’année 2015 contre 52,4 millions l’an passé. Vous aviez pourtant présenté des ambitions lors de la présentation de votre budget primitif, plaçant à 58 millions d’euros vos velléités constructrices. Las, plus de 10 millions d’€uros n’ont pas été réalisés. Manque d’ambition, manque d’idées ? Je ne veux le croire. Manque de financements ? Parfois quelques noisettes empruntées sur des taux très avantageux en ce moment permettent de réaliser les investissements d’avenir. Cette frilosité déçoit forcément.

    D’autant que la pression fiscale, elle, ne diminue pas, loin de là, puisque 400.000€ supplémentaires sont venus abonder vos prévisions budgétaires en matière d’impôts et de taxes. Et si l’Etat baisse ses dotations, maintenir les taux (ce qui est la moindre des choses) n’endigue pas les augmentations de l’impôt en valeur des toulonnais. Ne serait-il pas temps de faire un effort, de lâcher un peu du mou ? C’est bien d’entasser, mais le geste serait symbolique… Je prends les paris : annoncez une baisse équivalente de l’impôt en valeur l’année prochaine plutôt que la baisse équivalente de la dette par habitant, et vous verrez le résultat sur le moral !

    De la frilosité à l’investissement ; quelques accès de fièvre sociale ; une addiction –légère mais inchangée- aux charges de personnel, pour un état général acceptable. S’il fallait noter le résultat de 2015, le professeur inscrirait sur le carnet « Fait ce qu’il peut, mais peu ». Ou passable, forcément déçu entre les capacités, la volonté au départ exprimée et ce qui est réalisé. Monsieur le Maire, nous ne voterons pas ce compte administratif car nous ne votons pas les mauvais points qui, hélas, gâchent le tableau.

     

  • A Toulon aussi : l’argent de l’Europe est avant tout notre argent !

    Imprimer

    2975934096.2.jpgCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    Aujourd'hui et demain est organisée par le conseil départemental la 2e édition des "Journées Var Europe" au Palais Neptune et à l'université de Toulon. Une occasion d'aborder cette année la question de l'eau et des programmes européens de financements sur cette thématique. J’assiste à ces journées.

    La première matinée, moins technique, fut une opération de communication pour les politiques ou fonctionnaires européistes aux habituelles logorrhées renforcées par l'actualité du Brexit. "L'Union européenne fait partie des solutions, pas du problème" affirmait par exemple à la tribune le représentant de la Commission européenne.

    L'Union européenne telle qu'établie aujourd'hui est pourtant bien partie prenante aux problèmes que nous subissons. Les seules solutions qu’elle peut y apporter résident en la récupération de fonds européens, dont la caisse n'est abondée que par notre argent, celui des pays membres et de ses habitants. Contributeur nette de 9 milliards d'€uros chaque année (versant 22 et n'en récupérant que 13), la France a droit à ces financements, maigre consolation, que nous laissons trop souvent repartir faute de volonté politique. Ces rendez-vous sont au moins une occasion de s'y pencher...

  • En route pour le Frexit...

    Imprimer

    ClubnCTWQAECJrr.jpg

    Communiqué de presse d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

     
    L'histoire entre les Anglais et Toulon, et plus généralement la France, a toujours eu une saveur spéciale...
     
    Aujourd'hui, ils ont contribué à libérer les consciences, celles des peuples libres et souverains désireux d'une autre Europe, celle des traités renégociés et des coopérations entre les nations.
     
    Avec le Front National de Toulon, je salue la victoire du Brexit en attendant le "Frexit", sa suite logique, celle du sursaut français, celle de la victoire du pays réel sur le pays légal.
  • Incendies de voitures à Brunet : la Mairie communique-t-elle plus  que ce qu'elle n'agit ?!

    Imprimer

     

    lutte.insecurite.pngCommuniqué de presse d'Amaury Navarranne, conseiller régional PACA et conseiller municipal de Toulon

    Depuis le mois de mars une vingtaine de voitures ont été brûlées dans un périmètre très réduit du quartier Brunet à Toulon. La Mairie avait annoncé en avril l'installation immédiate d'une caméra de surveillance et des patrouilles de police. Cette nuit encore trois voitures ont été détruites. 

    La Mairie annonce une nouvelle fois l'installation d'une caméra qui ne l'avait donc pas été "immédiatement"... Faudra-t-il un drame pour que l'on agisse enfin ? Faudra-t-il que les voisins se fassent justice eux-mêmes, ce qui n'apparaîtrait pas injustifié ? 

    Le Front National de Toulon demande à Hubert Falco de mettre à l'ordre du jour du conseil municipal de la semaine prochaine (jeudi 30 juin) cette question qui revêt un caractère d'urgence. D'ici-là des patrouilles effectives de police doivent être accentuées. 

  • "La Marche des shorts" : quand les socialistes déplorent les effets dont ils chérissent les causes !

    Imprimer

    2975934096.2.jpgCommuniqué de presse d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    Les socialistes de l'aire toulonnaise annoncent la tenue d'une "marche des shorts" organisée samedi 25 juin place de la Liberté à Toulon. Cécile Muschotti, responsable locale du parti souhaite par là "affirmer haut et fort notre liberté de circuler, de penser, de rire, de s’habiller... de vivre !". La récente et violente agression verbale de Maude pour un short trop court dans un bus au retour de la plage agite depuis quelques jours le Landerneau varois ainsi que les réseaux sociaux.

    Le Front National de Toulon a déjà condamné cette monté de la violence quotidienne. Le fait n'est pas nouveau, hélas. Cette nouvelles affaire est un marqueur, mais combien de jeunes (ou moins jeunes) sont chaque jour agressés verbalement ou physiquement par des racailles que plus rien n'effraie ?

    Mais entendre les socialistes s'emparer de cette affaire est symptomatique de leur culot. Ces chocs communautaires ou civilisationnels sont directement la conséquence de l'invasion migratoire qu'ils nous imposent avec la fausse droite depuis 40 ans. Ils déplorent les effets dont ils chérissent les causes. Un peu de décence aux censeurs. Parfois, il serait convenable de ne pas trop la ramener. Quand même... 

  • NON ! aux fermetures brutales de classes à Toulon

    Imprimer

    Communiqué de presse d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National
     
    L’inspection académique a annoncé la fermeture de plusieurs classes dans les écoles de Toulon. Ces choix du ministère de l’éducation nationale de la sinistre Najat Vallaud-Belkacem sont très contestés localement. Dans le quartier de La Loubière, les parents occupent même l'école depuis hier.
     
    Le décrochage scolaire et la baisse du niveau général ne semblent pas être les premières occupations du Ministre. Cette politique de fermeture de classes aggravera bien au contraire ces problèmes, surtout dans des quartiers où l'on n'a jamais autant construit. 
     
    Le Front National de Toulon dénonce une fois de plus la casse des services publics, soutenant parents et enseignants dans ce bras de fer. Nous demandons aussi à Hubert Falco, Sénateur-Maire de la ville, de s'engager pleinement à faire entendre la voix des Toulonnais ! Ces quartiers se sur-urbanisent : l'administration doit suivre !

  • Le short de la discorde : chronique de l’incivilité communautaire…

    Imprimer

    amaury.navarranne.2015.jpgCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    Une nouvelle affaire ébranle Toulon et sa région, viralisée par les réseaux sociaux : celle du « short de Maude ». Jeune étudiante en hypokhâgne dans la préfecture varoise, Maude revenait lundi des plages du Mourillon en bus. C’est là et à cause de sa tenue qu’elle a semble-t-il été l’objet de vives attaques menaçantes et confirmées par de nombreux témoins pendant de longues minutes, harcelée et poursuivie même après sa sortie du car.

    Après l’affaire du sexagénaire victime d’une violente attaque physique pour avoir défendu deux jeunes filles dans la même ligne de bus la semaine passée, ce nouveau fait divers confirme ce nous dénonçons depuis longtemps : des tensions communautaires de plus en plus nombreuses et violentes.

    Le Front National de Toulon, avec ces faits toujours plus significatifs, demande un renforcement des patrouilles de police dans les transports toulonnais ainsi que la fin de l’impunité pour tous les voyous.

  • Il aide deux jeunes filles : un homme d'honneur !

    Imprimer

    Navarranne-site-1.jpgCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, conseiller municipal de Toulon et membre du comité central du FN

    Dimanche dernier, en milieu d’après-midi, le passager d’un bus du réseau Mistral à Toulon est témoin du harcèlement que deux jeunes filles subissent d’un groupe de sept ou huit racailles. Excédé de les voir agir ainsi, cet homme d’une soixantaine d’années s’est interposé.

    L’homme a été violemment agressé, frappé par plusieurs jeunes. La rapide intervention des forces de l’ordre a permis l’arrestation du principal meneur.

    Le Front national de Toulon salue le courage du sexagénaire qui a osé affronter ceux qui bénéficient trop souvent de l’impunité du système. Il est le symbole que la « koufardise » ne touche pas les hommes de panache ! Il est un exemple.

  • Succès de la paëlla du Mont Faron !

    Imprimer

    Une superbe journée d'amitié française avec la paëlla du Front National Toulon ce dimanche midi. Plus de 100 frontistes incarnant cette espérance en prenant de la hauteur sur le Mont Faron.

    13340260_1717551338533985_5165391938381360927_o.jpg

    13312893_1717551351867317_2781407487095110993_n.jpg

    13325644_1717551385200647_5717611060940803596_n.jpg

    FN, Toulon, Front National, Mont Faron,