Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

,

  • Les élus du Front National n’assisteront pas à la cérémonie organisée le 19 mars.

    Imprimer

    2018.3.16.19mars.png

    Communiqué de Presse du groupe FN au Conseil municipal de Toulon
     
     
    Lundi 19 Mars est organisée à Toulon une cérémonie officielle qui se veut à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Si les élus du Front National honorent en de multiples occasions la mémoire de toutes ces victimes, nous réaffirmons que pour nous la date choisie du 19 Mars, date anniversaire de la signature des accords d’Evian de 1962, est une honte car correspondant à un anniversaire criminel et non à celui de la fin d’hostilités.
     
    Dans les faits, cette date a été le début du déclenchement du massacre de nombreux de nos compatriotes et de harkis qui soutenaient la France, qui se rajoutaient à la liste déjà longue de tués ou disparus, et le commencement du départ forcé de plus d’un million de nos compatriotes pour échapper à la mort promise par les tueurs du FLN.
     
    C’est pourquoi les élus du Front National n’assisteront pas à cette cérémonie officielle décidée par le gouvernement en 2012, dont la date apparaît comme une provocation et une offense à la mémoire des nombreuses victimes tombées en Algérie après cette date du 19 Mars 1962.
  • Toulon : combien endurera-t-on encore de morts par balle, délinquants ou innocents ?!

    Imprimer

    2018.comm.mort.TLN.FB.png

    13 mars 2018  //  Communiqué d'Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, conseiller municipal de Toulon

    Des tirs ce lundi soir dans une cité de Toulon auront encore endeuillé un peu plus la ville : une des cibles est décédée après son transfert à l'hôpital, sur une affaire probablement crapuleuse.  

    La barbarie dans nos rues et dans nos quartiers est devenue une réalité qui justifie (hélas !) chaque jour les accusations que porte depuis longtemps le Front National à l'encontre d'une classe politique qui a laissé s'installer l'insécurité, et dont Hubert Falco est un symbole à de multiples titres et responsabilités.

    Combien faudra-t-il encore de morts, délinquants ou innocents, pour que cesse cette situation ?! Des mesures doivent être prises à tous les niveaux, du local au national. C'est le chemin que nous devons engager avec force et conviction. Le Front National, à Toulon comme ailleurs, ne cessera pas son combat acharné tant que la France ne sera pas remise en ordre !

  • Et les migrants étaient à l'arrière du camion... puis repartent libres !

    Imprimer
     

    VISU.comm.camion.FB.png

    Communiqué de presse d'Amaury Navarranne, membre du comité central du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, conseiller municipal de Toulon
     
    Ce mardi matin, neuf migrants ont été interpellés cachés à l'arrière d'un fourgon livrant une boutique du Champ de Mars dans le centre-ville de Toulon. Ils se seraient semble-t-il dissimulés à l'arrière sans que le chauffeur du véhicule n'ait pu s'en rendre compte avant d'ouvrir son hayon. Les délinquants ont été emmenés au poste de Police. 
     
    Ont-ils été expulsés comme il se devrait ? Pas du tout ! Ils ont tous été remis en liberté avec à la main un OQTF (Obligation de quitter le territoire français), une simple feuille de la préfecture du Var. Gageons que nous en retrouverons très vite certains dans d'autres affaires... comme les faits divers nous le prouvent chaque jour ici comme ailleurs ! 
     
    Les pouvoirs publics doivent agir pour rétablir les frontières nationales et leurs contrôles. Seul un rétablissement pérenne de nos frontières nationales, ce qui suppose de sortir de l’espace Schengen, de tourner définitivement le dos au dogme de la libre-circulation imposé par l’Union européenne, et l'expulsion des clandestins seront garants de notre sécurité et de notre salubrité, ainsi que celle de ces migrants eux-mêmes.
  • Var Matin - La politique culturelle enflamme le conseil municipal de Toulon

    Imprimer

    Var Matin revenait dans son édition du jour sur le dernier conseil municipal de #Toulon où notre excellent collègue Hervé Toulzac, s'exprimant au nom du groupe FN Toulon : 
    "Au centre de La Farlède, on subventionne une association dont le but est d'organiser des spectacles et des concerts dans les centres pénitentiaires... Et quoi pour demain ? Un carnaval, un défilé de majorettes, un feu d'artifices ?"

    2018.2.24.VarMatin.PNG

    - cliquez sur l'image pour agrandir -

  • Toulon : la conférence du droit fondamental des migrants qui bafoue le droit élémentaire de l’expression démocratique !

    Imprimer
    Communiqué d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    2018.2.comm.UEmigrants.FB.png

    Le Bureau d’information du Parlement européen de Marseille organise ce vendredi à la faculté de droit de Toulon une Conférence débat "La politique migratoire de l’Union Européenne à l’aune de la protection des droits fondamentaux", avec le Centre de Droit et de Politique Comparée et  l’Université de Toulon, sur une initiative de l’Antenne Jeunes d’Amnesty International.

    Si le sujet d’étude juridique s’entend, l’invitation d’un seul député européen du sud-est, ultra-minoritaire et ultra-favorable à l’immigration massive, est un déni du droit fondamental de l’expression démocratique. Dans cette région, le Front National est arrivé très largement en tête aux dernières élections de 2014 avec 28,18% et 5 députés. Mme Vergiat avec ses 5,96% est pourtant seule à être invitée…

    Ancien doyen d’université, professeur de droit et ancien avocat, notre député Bruno Gollnisch avait par exemple qualités et légitimité populaire pour parler à la tribune sur ces sujets. Mais ceux qui prétendent défendre le droit des autres bafouent en fait le droit des nôtres : ils refusent le vrai débat !

    Les premiers droits fondamentaux de l’homme sont sa liberté et sa sécurité. Cela passe pour les Français par le contrôle de leurs frontières et la sanction des délinquants, à commencer par les clandestins qui ont vocation à être expulsés. Aucun droit fondamental n’est bafoué en France pour un vrai réfugié !

  • Pour la défense de nos services publics de proximité !

    Imprimer

    Nous lançons cette semaine une action pour la défense des services publics de proximité à Toulon. Face à la fermeture de bureaux de Poste, nous agissons !

    tract.poste.toulon.graph.png

    //  cliquez sur l'image pour télécharger le tract  //

  • Stationnement en zone verte à Toulon : refusons l’ineptie du nouveau tarif !

    Imprimer

    2018.2.1.stationnementToulon.png

    Communiqué d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    Le 17 novembre 2017 les élus du Front National Toulon ont refusé en séance du conseil municipal les nouveaux tarifs de « dépassement d’horaire » pour le stationnement en ville. Au-delà de la légère augmentation pour punir les contrevenants, j’avais personnellement dénoncé lors de cette séance l’absurde nouveau cadre du tarif « zone verte ».

    Jusqu’ici, dans les zones soumises à ce tarif, arriver dans la journée et s’acquitter de 2.50€ permettait de stationner régulièrement jusqu’au lendemain 9h. Avec les nouveaux tarifs, 2.50€ ne permettent plus que 9h30 de stationnement dans la journée (et non plus 10 heures). Le travailleur, par exemple, qui stationne le matin avant 9h15 se retrouve ainsi avec une amende s’il n’a pas retiré sa voiture avant  18h45.

    Une nouvelle fois nous demandons au Maire de revenir à un forfait de 10h de stationnement dans les zones vertes. Les difficultés du développement de notre cœur de ville exigent de ne pas mettre des contraintes supplémentaires mais au contraire de libérer les énergies !

  • Intervention d'Hervé Toulzac sur la convention entre la ville de Toulon et le Musée des arts asiatiques

    Imprimer

    Musée asiatique.jpgNous applaudissons des deux mains cet événement, ce projet de délibération, aussi bien sur le fond que sur la forme.

    Cette exposition va permettre d'une part à la Ville de Toulon de participer aux manifestations nationales organisées sous le nom de « Japonisme 2018 » et d'autre part aux toulonnais de découvrir à travers l'exposition offerte par Monsieur YANG toute la richesse culturelle du Japon,

    Une civilisation millénaire qui s’est ouverte à la modernité mais qui veut et qui sait préserver son patrimoine et sa culture.

     

    Un pays avec lequel nous entretenons de très bonnes relations à la fois économiques, industrielles, artistiques ou scientifiques. Des relations qui méritent très certainement d’être encore renforcées, car voyez-vous, l'accueil et les échanges de cultures étrangères sont bons lorsqu'ils sont librement consentis, lorsqu’ils ne sont ni envahissants ni déstabilisants, lorsqu'il ne s'agit pas d'imposer sa propre culture dans le pays qui vous accueille, mais tout simplement de la présenter et de la partager.

     

    Les « Pierres à encre » de grande valeurs, prêtées par Monsieur YANG, trouveront tout naturellement leur place au Musée des Arts Asiatiques qui est, rappelons-le, une création de la municipalité Front National. La maison jules Vernes au Mourillon abritait à l’époque le service des espaces verts.

    Les nombreuses collections permanentes et temporaires qui y sont présentées n’ont rien à envier au musée Guimet du 16ème arrondissement.

     

    Pour toutes ces raisons, nous voterons très favorablement cette délibération.

  • Jeudi, vous êtes pris ! Thème : l'Union européenne vue par un Toulonnais.

    Imprimer

    Ce mois-ci, un militant nous parlera de l'Union européenne : organisation, financements, règlements,... et dérèglements ;) !

    2018.2.conf.fede.png

  • NON à la fermeture d’une classe de khâgne à Toulon !

    Imprimer

    COMM.fb.png

    Communiqué d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    L’annonce de la fermeture éventuelle d’une classe de khâgne au Lycée Dumont d’Urville de Toulon n’est pas acceptable. Une ville telle que la nôtre doit offrir les chances de réussites à tous les lycéens désireux de se lancer dans un parcours universitaire littéraire.

    Le Front National attend des rencontres avec le recteur d’académie et les administrations que soient réaffirmés les moyens et engagements d’un Etat qui doit assurer, pour son avenir, celui de sa jeunesse.

  • +30% de cambriolages en 2017 à Toulon et dans le Var : et maintenant ?

    Imprimer

    2018.1.comm.cambirolages.png

    Communiqué d'Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

    Alors que vient de tomber le dernier chiffre mensuel du ministère de l’Intérieur des cambriolages pour 2017, le bilan peut être à présent fait sur l’année passée : à Toulon et dans le Var, +30% de cambriolages en une année seulement ! Ces faits nous les avons d’ailleurs constatés, relatés et dénoncés toute l’année écoulée.

    La forte proportion d’étrangers clandestins « migrants » (ou prétendus, mineurs isolés ou non) est bien sûr le facteur qui induit une explication évidente à cette explosion. C’est d’ailleurs ce que reconnaissent les services de Police. Cette statistique mais aussi toutes les autres soulignent que le laxisme judiciaire et l’appel d’air organisé sur l’accueil des « migrants clandestins » doivent cesser pour que cessent ces attaques contre les biens des Français.  

    Le Front National réaffirme sa volonté de défendre au mieux nos compatriotes. Nous continuons plus que jamais à exiger l’arrêt de la folle politique d’immigration et surtout l’expulsion effective et systématique des délinquants et criminels étrangers, une lutte ferme contre la récidive et l’application réelle des peines prononcées.

  • Jeudi 7 décembre, vous êtes pris !

    Imprimer

    2017.12.7.conf.fede.png

    Infos, actus et agenda des actions : RDV pour notre prochaine réunion ce jeudi où sera abordé la question des associations de quartier et de notre nécessaire investissement dans ces dernières. Puis la libre parole des militants et la clôture avec le traditionnel apéritif d'amitié française ! 
  • Retour sur notre opération "Toulon, rues barbares"

    Imprimer

    Nos élus Laure Lavalette et Amaury Navarranne étaient ce matin dans le centre de la ville à la rencontre des passants pour dénoncer les actes graves d'insécurité que nous subissons ici : tirs, blessés par balle, attaques au couteau,... 

    Et nous ne présentions dans notre tract que les actes "connus de la presse et publiés dans les éditions locales". 

    "Notre présence aujourd'hui a pour but de rappeler le terrible bilan des actes graves d'insécurité à depuis le début de l'année : tirs, blessés par balles, attaques au couteau. Ce n'est plus supportable! 

    Nous ne pouvons plus tolérer une justice laxiste, un État faible, des hommes politiques qui laissent la racaille gangrener notre société, les récidivistes en liberté !

    Des dizaines de blessés, des morts : combien faudra-t-il encore de drames pour que la réaction arrive ?!

    Notre credo : tolérance zéro ! Il faut construire des prisons, mettre les criminels hors d'état de nuire, expulser les délinquants étrangers, soutenir nos forces de l'ordre. La peur doit changer de camp!"

    IMG_3143.JPG

    IMG_3145.JPG

    IMG_3147.JPG

    IMG_3158.JPG

    3415166533.png

  • "Migrants" : réalités...

    Imprimer

    Retrouvez notre dernier tract, dès demain sur les marchés de la ville et dans les boîtes aux lettres. 

    visu.tract.migrants.style.png