Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fn

  • Compte administratif 2015 de la ville : pour le Front, c'est non !

    Imprimer

    Intervention d'Amaury Navarranne ce matin en conseil municipal sur l'adoption du compte administratif 2015 de la ville de Toulon.

    2385254600.jpg

    Monsieur le Maire, mes chers collègues,

    En décembre 2014, lors de l’adoption du budget primitif dont vous nous présentez aujourd’hui le compte administratif, Jean-Yves Waquet au nom du groupe Front National avait fait part de remarques :

    • Nous demandions d’accroître l’effort de réduction des dépenses de fonctionnement pour maintenir une marge correcte dans les dépenses d’équipement
    • La stabilisation ou même la baisse possible et logique de la charge de personnel devait être plus sensible

    La réalisation de ce budget primitif est passée, et les chiffres du compte administratif permettent aujourd’hui de juger : à nouveau des charges de personnel en augmentation, tout en notant une légère baisse des autres charges à caractère général : gestion courante, subventions aux associations. Ce dernier point va dans le bon sens, et c’est à souligner. On notera dans les grand équilibres des subventions aux associations qu’elles représentent une part toujours plus importante pour le social (plus de 60% pour notamment votre symbolique politique de la ville) quand la solidarité (santé, condition animale,…) pèsent moins de 5%...

    Mais revenons aux charges de personnel et aux charges à caractère général : leurs deux courbes inversées s’illustrent d’ailleurs dans le ratio dépenses de personnel sur dépenses réelles de fonctionnement, augmentant de plus de deux points depuis 2013 pour en arriver à un record avec 66,55% cette année, 11 points au-dessus de la moyenne de la strate à 55,2%. Et l’argument de l’augmentation catégorielle ou du GVT (glissement vieillesse technicité) ne tient pas pour justifier cette augmentation à Toulon puisque ce ratio de la strate a pour sa part baissé sur la même période (passant de 55,9 à 55,2). La légère baisse des dépenses réelles de fonctionnement ne peut aussi raisonnablement expliquer les plus de 11 points au-dessus de la strate !

    Les dépenses de personnel, en reprenant également les ratios de la strate, sont à 790€ par habitants à Toulon contre 680€ pour la moyenne des villes de même ordre. Car oui, c’est peut-être de bonne guerre, mais souffrez lorsque vous n’utilisez que les ratios qui sont bons pour vous que nous mettions le doigt en ce qui nous concerne sur ceux qui apportent l’eau au moulin de nos analyses depuis le début de cette nouvelle mandature.

    Cette analyse des charges étant faite, nous nous associons à la satisfaction déjà exprimée de voir une gestion de la dette performante. Cette dette exponentielle record que la ville avait connu au tout début des années 90 a été le cheval de bataille des différentes majorités depuis 1995. De 1995 à 2001, -30% de dette. Et vous avez Monsieur le maire continué à votre arrivée ce travail. En moyenne, et donc en 20 ans, -5 points de dette par an. 290 millions en 1995, 214 millions en 2001, 61 millions aujourd’hui. Une dette de 365€ par habitant, 3 fois inférieur à la moyenne de la strate. Un ratio à votre avantage.

    Mais cette gestion de la dette s’accompagne hélas d’une baisse à nos yeux bien trop forte des investissements dans la seule section qui importe aux toulonnais : le total des dépenses d’équipement. 48 millions pour l’année 2015 contre 52,4 millions l’an passé. Vous aviez pourtant présenté des ambitions lors de la présentation de votre budget primitif, plaçant à 58 millions d’euros vos velléités constructrices. Las, plus de 10 millions d’€uros n’ont pas été réalisés. Manque d’ambition, manque d’idées ? Je ne veux le croire. Manque de financements ? Parfois quelques noisettes empruntées sur des taux très avantageux en ce moment permettent de réaliser les investissements d’avenir. Cette frilosité déçoit forcément.

    D’autant que la pression fiscale, elle, ne diminue pas, loin de là, puisque 400.000€ supplémentaires sont venus abonder vos prévisions budgétaires en matière d’impôts et de taxes. Et si l’Etat baisse ses dotations, maintenir les taux (ce qui est la moindre des choses) n’endigue pas les augmentations de l’impôt en valeur des toulonnais. Ne serait-il pas temps de faire un effort, de lâcher un peu du mou ? C’est bien d’entasser, mais le geste serait symbolique… Je prends les paris : annoncez une baisse équivalente de l’impôt en valeur l’année prochaine plutôt que la baisse équivalente de la dette par habitant, et vous verrez le résultat sur le moral !

    De la frilosité à l’investissement ; quelques accès de fièvre sociale ; une addiction –légère mais inchangée- aux charges de personnel, pour un état général acceptable. S’il fallait noter le résultat de 2015, le professeur inscrirait sur le carnet « Fait ce qu’il peut, mais peu ». Ou passable, forcément déçu entre les capacités, la volonté au départ exprimée et ce qui est réalisé. Monsieur le Maire, nous ne voterons pas ce compte administratif car nous ne votons pas les mauvais points qui, hélas, gâchent le tableau.

     

  • Succès de la paëlla du Mont Faron !

    Imprimer

    Une superbe journée d'amitié française avec la paëlla du Front National Toulon ce dimanche midi. Plus de 100 frontistes incarnant cette espérance en prenant de la hauteur sur le Mont Faron.

    13340260_1717551338533985_5165391938381360927_o.jpg

    13312893_1717551351867317_2781407487095110993_n.jpg

    13325644_1717551385200647_5717611060940803596_n.jpg

    FN, Toulon, Front National, Mont Faron,

  • Nos impôts pour ça ?!

    Imprimer

    Lors du vote de la subvention pour payer l'exposition "Zone de retournement", Aline Bertrand pour le groupe Front National avait prévenu de nos doutes... Nous vous laissons juger ce qui est payé avec votre argent, avec notre argent:

    Ce93sCrWEAALSvD.jpg

    Ce93sCLWQAAPCQA.jpg

    Ce98SswWEAAw6g9.jpg

  • La politique de la ville, double peine pour les Toulonnais !

    Imprimer

    Hier matin en conseil municipal de Toulon, la majorité UMP a su appliquer une baisse de 10% sur les subventions aux associations en rapport avec le handicap. Un effort est demandé à tous dans ces périodes budgétaires complexes... Sauf que... Sauf que ! Le lot de subventions proposées au même conseil municipal pour la politique de la ville (traduisons "l'argent dépensé pour payer les conséquences de la folle politique d'immigration de ses 40 dernières années") lui ne subit aucune baisse.

    Il nous semble pourtant qu'avec un peu de bonne volonté on peut toujours plus facilement se sortir de difficultés sociales ou de prétendus barrages ou discriminations que de son handicap... Mais nous savons aussi que certaines clientèles sont toujours favorites pour ceux qui pensent qu'il suffit de payer pour acheter la paix sociale...

    fn,toulon,amaury navarranne,hubert falco,conseil municipal

    Communiqué du groupe FN à la Mairie de Toulon
     
    Précisions sur les votes des subventions aux associations
     
    Dans son édition du 24 avril 2015, Var Matin se fait l'écho de nos débats lors du dernier conseil municipal de Toulon autour des subventions aux associations. Nous nous devons d'apporter quelques précisions : lors de la séance, nous avons souligné que la grande majorité des associations d'aide aux handicapés voyaient leurs subventions baisser forfaitairement de 10% pour abonder les comptes des subventions destinées à la "cohésion sociale" et la "politique de la ville".
     
    C'est cette remarque qui a emballé les débats : en effet, pour le Front National, si des subventions doivent baisser c'est plutôt dans les secteurs où la bonne volonté peut suffire pour combler la diminution d'aide matérielle. Et c'est ainsi que nous notions qu'avec la meilleure volonté du monde, le handicap était plus difficilement surmontable que certaines difficultés sociales ou prétendues discriminations.

     

  • Joyeux et saint Noël 2014 !

    Imprimer

    fn,front national,toulon,noël

    La section toulonnaise du Front National vous souhaite de passer un joyeux et saint Noël, en famille autant que possible. Que l'image de l'espérance, irrémédiablement attachée à cette belle fête, réchauffe nos foyers et nous renforce dans notre combat pour la France !

     

  • Mes 12 priorités pour Toulon

    Imprimer

    Photo sur FN officiel.jpg1.       JE MAÎTRISERAI LES IMPÔTS

    Je stabiliserai la pression fiscale sur les ménages et les entreprises. Je compenserai l’augmentation des assiettes par la modulation des taux. Je baisserai les dépenses de fonctionnement, d’abord par la rationalisation des charges de personnel entre Toulon et TPM.

     

     

    2.       JE DÉSENDETTERAI LES TOULONNAIS

    Je poursuivrai le désendettement de la ville de Toulon engagé depuis 1998. Parallèlement je donnerai un coup d’arrêt à la dette de TPM, dont le nombre de compétences sera revu à la baisse. Je veux éliminer les doublons entre collectivités et les gaspillages en résultant.

     

    3.       JE RÉTABLIRAI LA SÉCURITÉ

    Je suivrai personnellement la sécurité et la prévention de la délinquance. Je doublerai les effectifs de la police municipale en un mandat et j’élargirai ses missions. Je créerai une brigade de sécurité des transports en commun et une autre pour l’environnement (bruit, tags).

     

    4.       JE FAVORISERAI LE DÉVELOPPEMENT DE L’ÉCONOMIE ET LE RETOUR À L’EMPLOI

    Les trois axes privilégiés pour rétablir croissance et emploi seront le développement de l’économie maritime et portuaire, la revitalisation du commerce, l’exploitation du tourisme.

     

    5.       J’ABOLIRAI LE CLIENTÉLISME ET JE SUPPRIMERAI LE FAVORITISME COMMUNAUTAIRE

    La transparence des critères sera instaurée dans l’attribution des logements sociaux, le recrutement des fonctionnaires, ainsi que dans l’attribution des places de crèches. J’engagerai le chantier visant à ouvrir l’accès aux données municipales grâce à l’open data.

     

    6.       JE RÉALISERAI UN SCHÉMA DIRECTEUR DES TRANSPORTS

    Je lancerai sans tarder un Tramway de deuxième génération, un THNS, Tramway à Haut Niveau de Sécurité. Les TER feront l’objet d’un projet de modernisation et de sécurisation. Les Toulonnais auront la liberté du choix entre transports en commun et transports individuels.

     

    7.       JE REPENSERAI L’URBANISME ET JE FERAI RESPIRER NOTRE VILLE

    Je décrèterai dès mon arrivée à la mairie un moratoire sur l’application du PLU, qui est basé sur l’hypothèse fausse de la croissance de la population. Je mettrai fin au bétonnage compulsif de Toulon et je favoriserai la réhabilitation et l’évolution de l’habitat individuel.

     

    8.       JE DÉFENDRAI CONCRÈTEMENT LES FAMILLES

    Je défendrai la famille traditionnelle, fondement des valeurs de notre civilisation, lien de transmission privilégiée de notre culture. Je défendrai les enfants contre tous les dangers d’endoctrinement face au développement de théories pernicieuses, comme la théorie du genre.

     

    9.       JE LIBÉRERAI LA CULTURE

    Je mettrai fin au terrorisme culturel et à l’intolérance d’une certaine gauche. L’Opéra de Toulon conservera ses artistes et retrouvera sa capacité de production. Notre patrimoine sera revalorisé. Toulon rayonnera à nouveau.

     

    10.  JE RENDRAI SON IDENTITÉ À TOULON

    L’enracinement de Toulon, c’est son ouverture sur la mer. Sa vocation maritime historique doit être perpétuée et déclinée en atouts d’avenir. Je favoriserai la connaissance et la renaissance de la culture française et provençale. Je créerai une Maison de la Provence et des Terroirs.

     

    11.  J’OUVRIRAI LA VILLE À LA JEUNESSE

    Je soutiendrai les clubs et les sportifs emblématiques de Toulon. Je garantirai l’accès de tous aux équipements. Je veux que les jeunes puissent étudier, travailler, vivre, sortir à Toulon, participer à toutes les animations en sécurité, sans avoir à quitter Toulon. Toulon doit attirer et retenir sa jeunesse.

     

    12.   JE DÉFENDRAI LES PLUS FAIBLES

     

    J’accorderai une attention toute particulière à nos concitoyens les plus faibles, personnes âgées et handicapés par exemple. Je ferai voter par le conseil municipal l’instauration d’un abattement fiscal spécial de 10% sur la taxe d’habitation en faveur des handicapés.

    Version synthétisée en PDF

    Version développée en PDF

    48017_10151550328215688_519815998_n.jpg

  • Pour l'école de la maîtrise des savoirs

    Imprimer

    tract.engagement.scolaire couv.jpg

    Cliquez sur l'image afin de télécharger notre nouveau tract

  • Réunion publique de Toulon Bleu Marine

    Imprimer

    IMG_0891.JPGUne belle ouverture

    Notre mémoire retiendra que février 2014 ne pouvait mieux commencer. Le 1er de ce mois a constitué un succès prometteur. Devant une salle Frank Arnal bien remplie, l’Amiral Jean-Yves Waquet a lancé son équipe TOULON BLEU MARINE. Quelques instants avant que le XV de France inaugure de son côté la victoire devant un Sade de France comble.

    Jean-Yves WAQUET a présenté aux Toulonnais les têtes de sa liste, une par une. Une belle diversité, parité respectée bien sûr, en termes d’âges, de compétences et d’expériences. Une équipe rassemblée par un travail partagé et un but commun. L’Amiral a rappelé ensuite les lignes directrices de son programme. Les thèmes prioritaires de sa campagne s’inscrivent, d’une part, dans le nécessaire renouveau patriotique porté par le Front National et, d’autre part, dans une vision de renaissance de la ville de Toulon.

    Marc Desgorces a démonté de toutes pièces une légende usurpée. Preuves à l’appui, il a prouvé que le maire sortant est un mauvais gestionnaire, qui a gâché une situation qui avait été assainie par le Front National. Il a esquissé les mesures que l’équipe BLEU MARINE prendra dès son arrivée à la mairie. Celles-ci seront toutes financées, par la maîtrise et la réduction des dépenses, pas par la dette et l’impôt comme la municipalité sortante.

    Danièle Le Gac a développé le projet social, dont elle est une professionnelle par spécialité. Cette thématique est au cœur du programme du Front National.

    Laure Lavalette a rappelé les fondements de la famille traditionnelle et de l’identité française, auxquelles nos concitoyens sont attachés. Elle a rappelé que, dans notre ville, seule la liste TOULON BLEU MARINE porte et revendique ces valeurs constitutives de notre culture et de notre civilisation.

    Hervé Toulzac a brossé une description poignante de la dérive délinquante dans laquelle s’enfonce notre société. Il a répété qu’il suffit d’une volonté politique, forte et cohérente, pour redresser la barre, le contraire de ce que laissent faire depuis 40 ans les pouvoirs publics dirigés par l’UMPS. La sécurité est la première des libertés. Le maire possède des pouvoirs en la matière et doit en user.

    Nicolas Koutseff et Amaury Navarrane ont dénoncé avec pertinence l’absence totale d’intelligence pratique des sortants en ce qui concerne notre cadre de vie quotidien. Avant d’enchaîner sur une série de propositions dans les domaines de l’urbanisme et de la reconquête des territoires de Toulon. L’ensemble de leurs projets reflète une véritable vision stratégique et politique, de l’immédiat jusqu’au long terme. Ils ont apporté une bouffée d’espoir, pour un auditoire conscient que sa ville étouffe sous l’incompétence et la gabegie.

    Jean-Yves Waquet a conclu par sa conviction, forte des échos du terrain, que les Toulonnais attendent le vrai changement, celui qui balayera le clientélisme et l’immobilisme, grâce à son équipe honnête et compétente. Une ouverture vers le futur qui a été ovationnée par la salle, à la manière de celle, lumineuse, de Szarzewski vers Fickou quelques instants après.

     

    La 3ème mi-temps, en l’occurrence un apéritif amical servi sur place, a favorisé des échanges intéressants et fructueux.

     

    Marc Desgorces
    Chargé de la Communication
  • La charte de notre rassemblement pour Toulon!

    Imprimer

    pagecharte.PNG

    Voici le tract que les toulonnais découvriront en ce début de mois de novembre; à l'occasion des échéances municipales de mars prochain, le Front National ouvre ses listes aux "dissidents" de la société civile ou à d'ex-élus de tous bords politiques revenus à la raison et au sens du bien commun.

    Respect de nos valeurs civilisationnelles, refus de la fatalité et gestion en bon père de famille: cette charte se veut être un programme simple d'union nationale de toutes les bonnes volontés bien décidées à redresser la France, en commençant par le redressement de nos villes !

    Télécharger le tract: ICI

  • Brignoles: espérance française!!!

    Imprimer
    jyw.jpgCommuniqué de Jean-Yves WAQUET
     
     
    Je me réjouis du formidable succès obtenu par Laurent LOPEZ et le Front National lors du premier tour de la cantonale partielle de Brignoles !
     
    Avec plus de 40% des suffrages le FN fait une percée historique, lamine l’UMP et écrase la gauche qui s’effondre littéralement (merci Taubira !)
     
    Si l’on ajoute le résultat de ” l’extrême droite” (9%) à celui du Front National, puisque les médias considèrent que c’est la même chose (!) cela fait près de 50% des voix . Reste à savoir si l’UMP va pousser le ridicule à faire appel à un soit disant “Front Républicain” au 2ème tour...
     
    Pour le Front National, il faudra renforcer encore la grande vague qui rassemble les patriotes, de droite ou même de gauche, et la victoire est plus que probable Dimanche prochain, compte tenu de la dynamique engagée, qui va se poursuivre et s’amplifier.
     
    Jean-Yves WAQUET
    Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur
    Candidat tête de liste du FN à Toulon

    3489835_3_9a84_marine-le-pen-a-brignoles-le-27-septembre_740ec64dd8867149ba24bd9ff7d01c31.jpg

  • Lâcheté de l'UMP de Provence

    Imprimer

    Gaudin mosquée.jpgAprès les propos scandaleux de Vauzelle (ci-dessous), l'UMP surenchérit dans la dhimitude.

    A Marseille, le 20 mai, le sénateur-maire UMP de la ville, l'inénarrable Jean-Claude Gaudin, a inauguré en grande pompe la pose de la 1ère pierre de ce qui sera la plus grande des 63 mosquées de Marseille: une gigantesque mosquée-cathédrale de 7000 places, avec minaret de 25 m de haut, école coranique, etc...

    Tout sourire, M. Gaudin, ayant déjà tout capitulé face à l'islamisation de sa ville, posait sa pierre en compagnie de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, de Missoum Sbih, ambassadeur d'Algérie en France, des consuls du Maroc, de Tunisie, d'Egypte, de Lybie, de Turquie, du Liban, du Sénégal et d'Indonésie. Une belle preuve d'indépendance de l'islamisation de la ville...

    Jamais en reste d'une dhimitude, le maire UMP de Toulon Hubert Falco s'est lui aussi fendu de propos affligeants lors du dernier conseil municipal de Toulon: à la remarque du conseiller FN de la ville, Me Jean-Louis BOUGUEREAU, évoquant les caillassages fréquents dont sont victimes les forces de l'ordre dans le quartier à forte densité de population immigrée de La Beaucaire, le maire a répondu "qu'il ne doit pas habiter la même ville, car il s'était jamais senti en insécurité là-bas, avec sa C4". Avec sa C4? On notera à l'entendre qu'il ne fait donc que traverser ce quartier et n'y pose jamais le pied; il est vrai qu'il n'y habite pas!

    Son adjoint UMP Di Giorgio, toujours aussi gaffeur, ajoutait: "à la cité des Oeillets [quartier à forte insécurité de Ste Musse] c'est pareil, tout ce que je risque c'est de prendre du poids, car on est toujours très bien reçu". Merci pour les policiers régulièrement reçus...à coups de cailloux aux Oeillets... Décidément, de Marseille à Toulon, l'UMP est devenu le triste synonyme de lâcheté et de dhimitude...

  • MOMOH, clandestin, violeur, emprisonné, re-violeur

    Imprimer

    immigration insecurite.jpgFranck AIRODIONU MOMOH, clandestin Nigérian de 30 ans, comparait depuis ce week-end aux Assises du Var.

    Débarqué d'un train où il resquillait, MOMOH s'est retrouvé en gare de Toulon fin 2006. En quelques minutes, il a attaqué une femme seule dans un parking souterrain proche de la gare, pour lui a soutirer...7 €. MOMOH a alors ignoblement violée la malheureuse.

    Arrêté le soir même, il a été incarcéré au centre de détention de La Farlède, à l'Est de Toulon, où il écopera de 12 ans de prison. Mais dans sa prison de La Farlède, le MOMOH, véritable "chance pour la France" s'ennuie: ses voisins de cellule racontent qu'il arrachait des pages de la Bible pour les fumer...

    En septembre 2008, un prévenu incarcéré en détention préventive a eu le malheur d'être placé dans la même cellule que MOMOH; MOMOH l'a bestialement violé à son tour, sous la menace d'une lame de rasoir. C'est du moins ce qui ressort de la plainte du co-détenu. La vérité est peut-être pire encore...

    La justice rendra son verdict cette semaine sur MOMOH le clandestin, violeur récidiviste et brûleur de Bible.

    Elle est pas belle la "France d'après", cette belle France métissée que nous a promis Sarkozy?...

  • TOULON, capitale de la violence?

    Imprimer

    bus.jpg

    Vendredi soir, vers 18h, quartier de La Beaucaire, secteur tristement connu de Toulon-Ouest pour sa criminalité, ses trafics de drogue, sa très forte proportion de population immigrée...

    La ligne 1 du réseau de bus "MISTRAL" fait une nouvelle fois les frais de la montée de la délinquance dans la plus grande cité varoise: un chauffeur de bus et cinq contrôleurs présents ont été violemment agressés par un passager qui refusait de payer son billet et qui, reparti, est aussitôt revenu accompagné de plusieurs "neveux" et surtout d'une dizaine (une vingtaine plutôt) de "jeunes" racailles du quartier, immédiatement regroupés pour s'attaquer aux contrôleurs.

    En effet, selon la préfecture du Var, « une dizaine de jeunes individus du quartier assistant à la scène ont pris fait et cause pour les trois passagers, contre les contrôleurs ».

    Appelés en renfort, les policiers toulonnais ont interpellé deux des auteurs présumés des violences. Les autres racailles traînent toujours en ville, libres de continuer impunément à imposer leur loi et de terroriser la population...

    TOULON, montrée du doigt comme capitale de la drogue en Provence depuis le démantèlement la semaine passée d'un très important réseau de trafiquants, incluant ce fameux quartier de La Beaucaire, est en passe désormais de devenir la capitale varoise de la violence, tant le nombre d'agressions, d'attaques ou de voitures brûlées s'accumulent ces derniers temps.

    Consacrant une nouvelle fois l'incapacité totale du gouvernement UMPS à limiter aussi peu que ce soit la hausse de la délinquance dans notre région...

  • Deux blessés par balles à Toulon...

    Imprimer

    incendie 2.jpgDans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 mars à Toulon, deux personnes, vraisemblablement des passants, ont été blessées par balles sur le boulevard de la Convention, dans les quartiers ouest à proximité de la cité de Pontcarral, célèbre pour sa mosquée récemment construite.

    Des bandes de racailles de la cité de Pontcarral ont en effet affronté d'autres venues de celle de la Visitation, proche du centre-ville. Après les affrontements, les policiers ont saisi des armes à feu (fusils de chasse) et interpellé une dizaine de personnes. Une bagarre avait éclaté à la Visitation, plus tôt dans la soirée.incendie 1.jpg

    La nuit suivante, plusieurs incendies criminels ont réduit en cendres de nombreuses voitures dans l'Est de la ville, notamment près du quartier de St Jean du Var, où cinq voitures ont été incendiées dans la même rue.

    Elle est pas belle la "France d'après" de Sarkozy? Les familles de blessés par balles et les propriétaires de voitures brûlées doivent s'adresser à qui pour les remerciements? ... Décidément, c'est encore une fois LE PEN qui avait raison. Sur toute la ligne...

  • LE FRONT A GAGNE !!!

    Imprimer

    VICTOIRE !

    ON LES A EUS !

     LISTE LE PEN en PACA: 22,9% des suffrages exprimés, 387 481 voix et 21 élus! (118 sur l'ensemble des 12 régions où le FN était représenté au second tour, avec une moyenne exceptionnelle de 17,5% des voix!)

    Désormais, rien ne se fera plus en PACA sans le Front National!

    Bravo à nos élus et merci à nos militants!

    Le-Pen-drapeau.jpg

    le-pen-bisou-Marine 2010.jpg

  • VICTOIRE !!!

    Imprimer

    FN 20,9 % en PACA: VICTOIRE !!!

    victoire.jpg

     

     

     

     

     

    Les autres victoires du FN en PACA:

    - le FN à plus de 7% au-dessus des 3 derniers sondages régionaux

    - le FN à moins de 5 points de l'UMP (25,5%) et moins de 6 points du PS (26,5%)

    - le FN fait plus du triple que les communistes du FD et dépasse de très loin les écolos-gauchiste d'Europe écologie

    - les supplétifs de la Ligue du Sud à 2,3%, soit 10 fois moins que le FN

    - le score FN au niveau national, à 12%, avec une présence assurée au second tour dans 12 régions!

    Bravo à nos militants!